Et si vous preniez plus de périodes de pause…

Je prends des pauses dans la journée. Mais je n’ai pas toujours pris des pauses systématiquement à l’intérieur de mes journées de travail. J’avais parfois de bonnes raisons et parfois je voulais paraître occupé, ce qui était une très mauvaise raison. Mais avec le temps, j’ai réalisé que les pauses étaient bénéfiques. Ça me permettait de me ressourcer, de me rafraîchir et de repartir avec plus d’ardeur. En plus, lorsqu’on occupe un poste de direction, ça fait du bien de prendre du temps pour discuter informellement avec les membres de son équipe.

Maintenant, je suis travailleur autonome depuis plus de dix ans et la majorité du temps, je travaille seul à la maison. Une des clés du succès de ma discipline de travail est que je prends systématiquement une pause environ toutes les heures et demie. J’en profite pour me délier les jambes, pour manger un fruit, pour faire un peu d’exercice, pour regarder les dernières nouvelles à RDI ou pour faire un peu de ménage. Bref, pour me changer les idées. Lorsque je reviens au travail, je suis en forme pour y mettre l’énergie nécessaire.

Je partage cette habitude avec vous parce que je suis convaincu qu’elle n’est pas seulement bonne pour moi. J’en ai eu la preuve par la lecture d’un article d’Olivier Schmouker, dans LES AFFAIRES, qui référait à une étude scientifique sur ce sujet. Je continue d’ailleurs mon blogue en citant les trois suggestions de Monsieur Schmouker :

Prenez scrupuleusement vos périodes de pause. Prenez le temps de décrocher de votre travail et rendez-vous dans un lieu où vous serez loin de l’action. Non pas pour griller une cigarette, mais pour vous isoler des autres et du bruit, ou bien pour vous ressourcer en discutant avec vos collègues qui ont, eux aussi, envie de discuter et de respirer à l’écart du bureau.

Ajoutez une période de pause surprise à votre journée. Car elle vous fera un bien fou. Bien entendu, il ne s’agit pas de planter les autres là, à l’improviste. Mais plutôt de repérer le matin dans votre agenda un moment de battement où vous pourrez en profiter pour vous éclipser. Sans prévenir. Juste comme ça. Vous en reviendrez avec une énergie folle.

N’étirez pas trop vos périodes de pause. L’idéal est que vous vous arrêtiez le temps de penser à autre chose qu’au travail, de rêver même un peu, si cela est possible. Plongez-vous dans de toutes autres pensées que celles liées au travail, savourez-les, puis revenez progressivement à la surface. Comme un plongeur en apnée. C’est-à-dire juste le temps d’une « respiration mentale », pas plus, sinon vous risquez de ne plus être capable de revenir à la surface, et donc de ne plus avoir la force de revenir au travail.

En prenant vos pauses, vous aurez plus de plaisir au travail, vos collègues vous apprécieront davantage et en bonus vous serez plus performant. Que demander de plus? SVP, ne répondez pas à cette question.

Répondez plutôt à la question suivante : et vous, prenez-vous des pauses et sont-elles bénéfiques?

Gérard Perron, PMP

www.gerardperron.com

Advertisements

2 réflexions sur “Et si vous preniez plus de périodes de pause…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s