Lettre ouverte au CQCM et au MEIE

Québec, le 26 mai 2015

Lettre ouverte au Conseil québécois de la coopération et de la mutualité et à la Direction des coopératives du ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations du Québec.

Les soussignés veulent contribuer à la réflexion sur l’orientation du développement coopératif au Québec

Le développement coopératif au Québec

Le Québec est depuis longtemps un leader international en développement coopératif. Pour conserver cette place enviable, les leaders du développement coopératif devront faire preuve d’innovation tout en conservant les éléments qui ont contribué à cette performance passée. Au moment où le mouvement coopératif revoit sa stratégie de développement, quelques acteurs qui ont contribué au développement coopératif dans les dernières années veulent rappeler aux décideurs actuels certains éléments à considérer pour que la performance du Québec se maintienne et s’améliore.

Parmi ces éléments, nous en retenons trois qui ont bâti le succès québécois : l’ancrage régional, la participation des coopératives dans le développement coopératif de la région et la présence d’une équipe de professionnels dédiée.

L’ancrage régional est un élément fondamental dans la mission et la raison d’être d’une coopérative de développement régional (CDR). Dans certaines régions, la CDR travaille depuis une trentaine d’années à développer les territoires à l’aide d’un outil privilégié, le développement coopératif. Les CDR privilégient une approche près des coopératives et des promoteurs en tentant de saisir les enjeux de développement qui les concernent. L’ancrage régional implique une proximité du service, mais également une gouvernance régionale.

La participation des coopératives dans le développement coopératif de la région est le moteur de l’intervention d’une coopérative de développement régional. En effet, l’action de la CDR ne serait pas la même sans la présence des coopératives au sein de son conseil d’administration et des nombreuses coopératives qui font le choix, année après année, de soutenir le développement coopératif et régional en étant membres de leur CDR. De plus, le développement coopératif passe également par l’engagement des coopérateurs et coopératrices dans leurs communautés. En effet, nous pouvons citer de nombreux projets de coopératives en démarrage qui sont soutenus ou qui ont été initiés par une autre coopérative de son territoire.

Enfin, la présence d’une équipe de professionnels dédiée pour l’ensemble du territoire est sans contredit une condition essentielle à un développement cohérent avec les volontés et les aspirations des régions. La qualité des services offerts dépend des ressources humaines qui composent l’équipe de la CDR. Les régions du Québec peuvent compter sur des équipes multidisciplinaires qui connaissent les besoins des coopératives.

Ces trois ingrédients à la base du fonctionnement d’une CDR sont incontournables pour que le Québec continue à être un leader en développement coopératif.

 

 

Nous soussignés souhaitons que les leaders du développement coopératif tiennent compte de ces éléments dans la nouvelle stratégie de développement coopératif :

Claude Béland

Président du Mouvement Desjardins (1987-2000)

Grand Officier du Québec

Yvon Leclerc

Administrateur de la CDR Outaouais Laurentides

Ex-président de l’Association des CLD du Québec

PH.D en Études urbaines de l’INRS Urbanisation, Culture et Société.

Gérard Perron,

Expert-conseil en développement économique et organisationnel

Directeur général de la CDR Québec-Appalaches de 1989 à 2003

Administrateur, secrétaire-trésorier ou président du Conseil québécois du regroupement des coopératives de développement régional de 1990 à 1998

Administrateur du Conseil de la coopération du Québec de 1992 à 1996

 

Claude Quintin

Président de la CDR Estrie de 1993 à 2004

Président de la Fédération des CDR de 1999 à 2003

Vice-président du Conseil de la coopération du Québec de 1999 à 2003

Membre du Conseil d’orientation de l’IRECUS de 1996 à 2007

 

   

 

 

Advertisements

2 réflexions sur “Lettre ouverte au CQCM et au MEIE

  1. Nous partageons entièrement les propos de votre lettre et nous souhaitons vous faire part de notre orientation. Le Conseil d’administration de la CDR Estrie vient d’accepter le principe de la gouvernance unifiée « CDR unique ». Il a également adopté une résolution pour mandater sa fédération afin de coordonner, la démarche d’optimisation réseau, visant à élaborer un Plan détaillé de gouvernance unifiée « CDR unique » tout en s’assurant de la préservation des expertises et de l’ancrage territorial du mouvement coopératif.

    Rappelons que lors des assises annuelles du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) en mars dernier, le Plan stratégique des réseaux coopératifs et mutualistes du Québec a été dévoilé. Les orientations de ce plan répondent bien aux préoccupations du gouvernement du Québec notamment en ce qui concerne la création d’emploi : 20 000 en cinq ans dont 5 000 à Montréal. Suite à cette annonce, le ministre Jacques Daoust, annonçait la reconduction de l’enveloppe complète de l’entente-cadre de partenariat du développement coopératif et cela pour une durée de cinq ans ce qui est exceptionnel dans le contexte de coupures ambiant. Ce plan stratégique a fait l’unanimité dans le monde coopératif dont les grands partenaires ont renouvelé leurs engagements dans l’entente-cadre de développement coopératif à hauteur de 600,000$ par année pour les cinq prochaines années.

    Cependant, le Ministère a posé une condition incontournable pour procéder au renouvellement : l’optimisation du réseau des CDR. Cette optimisation signifie notamment la création d’une CDR unique qui vise une plus grande cohérence des orientations de développement, une mise en commun des forces vives des CDR et la consolidation du réseau de développement coopératif au profit des coopératives de toutes les régions. Elle vise également à maximiser les économies réalisées en frais administratifs pour l’orienter directement vers les promoteurs de coopératives.

    Cette gouvernance unifiée entraînera la création d’une CDR unique avec un seul conseil d’administration et la présence de bureaux régionaux au moins là où sont présentes les 11 CDR actuelles.

    Tous ces développements ont des conséquences importantes pour toutes les CDR et leur fédération. La décision d’adhésion de chacune des CDR doit être signifiée au plus tard le 1er juin et le CA de la FCDRQ le 12 juin prochain, devrait adopter un modèle détaillé d’organisation de la nouvelle CDR unique. Le plan de mise en œuvre de celle-ci devra se déployer d’octobre à décembre pour être complètement opérationnel au 1er janvier 2016.

    Le réseau des CDR et leur fédération sont à la croisée des chemins, l’heure du changement a bel et bien sonné et la transformation est déjà en cours. La priorité de la CDR Estrie sera de préserver deux essentiels: les expertises du réseau des CDR et son ancrage territorial.

    J’aime

  2. Parmi les « éléments à considérer pour que la performance du Québec [en tant que « leader international en développement coopératif »] se maintienne et s’améliore », j’en soumettrais un quatrième : la participation des coopératives dans le développement coopératif du bien commun.

    Les trois éléments listés dans la lettre, tous liés à des notions de présence sur le terrain (ancrage, présence régionale, etc.), sont à l’évidence de la plus haute importance dans un monde où les interactions se font dans un espace de plus en plus dématérialisé, mais j’estime bien humblement que le devoir de solidarité du mouvement coopératif doit s’étendre au-delà du régional et embrasser le concept de coopérativisme ouvert, de manière à ce que l’action locale ait le maximum de répercussions globales.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s